Qu'est-ce que les circuits courts ?

Qu’entend-t-on par « circuits courts » ?

Peu considérés jusqu’à présent du fait de leur faible importance économique a priori, les circuits courts alimentaires sont aujourd’hui reconnus par l’Etat.

A partir d’un groupe de travail associant des acteurs de l’agriculture et des filières mais aussi des représentants de la société civile, l’ancien Ministre de l’Agriculture, Michel Barnier, a proposé en avril 2009 de définir ces circuits comme des systèmes de vente mobilisant au plus un intermédiaire entre producteur et consommateur.

Si la distance géographique n’est pas prise en compte dans cette définition, c’est de façon à inclure la vente par Internet, en plein développement, mais aussi pour éviter d’exclure des producteurs éloignés des bassins de consommation et cherchant néanmoins à se rapprocher des consommateurs.

Toutefois, lorsque producteurs et consommateurs sont d’une même région, on parle de circuit court de proximité et beaucoup de régions et d’opérateurs mettent aujourd’hui l’accent sur ces formes de vente locale.

Cette définition amène à dépasser le seul cas de la vente directe pour intégrer la commercialisation à travers commerces, restaurants ou bien cantines scolaires ; elle ouvre ainsi le champ des acteurs concernés en permettant l’intégration et la reconnaissance des intermédiaires économiques et des collectivités pour aider à organiser la rencontre offre/demande dans les territoires.

Pour trouver où acheter et où manger des produits locaux prés de chez soi : cliquer ici

lire la suite

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération. Pour votre santé pratiquez une activité physique régulière, www.mangerbouger.fr